NOSE – Une innovation globale qui permet aux smartphones de sentir la transpiration humaine

Le premier nez électronique pour smartphones - Scoop Belge

Jeudi 21 avril 2016 — Avec 40% de zone cérébrale en moins que les femmes quand il s’agit de détecter les odeurs corporelles, l’odorat de Monsieur est généralement moins sensible que celui de Madame. Si l’on considère en plus que les hommes transpirent davantage que les femmes lors d’une activité intensive ou stressante et que notre nez est habitué à notre odeur corporelle et ne sent donc pas notre propre transpiration, il était temps pour NIVEA MEN de présenter son projet révolutionnaire NOSE : la première solution mobile qui permette aux smartphones de sentir la transpiration masculine. De cette manière, NIVEA ME aide les hommes à contrôler leur odeur corporelle afin qu’ils puissent avoir confiance en eux en toutes circonstances.  Équipé d’une technologie de capteurs révolutionnaire et d’une application mobile de pointe, NOSE indiquera si votre "statut de transpiration" est OK… ou pas. L’avant-première mondiale et la première démonstration de la version béta a eu lieu aujourd’hui à Vilvorde, dans les locaux de la Creative Connectivity Agency belge Happiness, qui a imaginé et développe le concept avec NIVEA MEN. Plus d’infos ? Rendez-vous sur niveamennose.com pour rester informé.

 

L’homme et sa perception de la transpiration

La recherche neurologique[1] a révélé qu'en raison d'un dimorphisme sexuel dans le bulbe olfactif humain, les hommes ont environ 9,2 millions de cellules cérébrales mâles (neurones et cellules gliales) par rapport aux 16,2 millions de cellules cérébrales femelles dans la zone spécifique du cerveau qui régit nos sens olfactifs. C’est avec cette idée en tête - et après avoir pris connaissance d'autres recherches[2] indiquant que les hommes transpirent plus que les femmes pendant les activités intenses et/ou stressantes et que notre nez est habitué à notre odeur corporelle et ne sent pas forcément notre propre transpiration -, que NIVEA MEN a développé NOSE : une technologie de capteurs & smartphone révolutionnaire destinée à aider les hommes à contrôler leur odeur corporelle afin qu’ils puissent avoir confiance en eux en toutes circonstances.

 

Comment fonctionne NOSE ?

NOSE combine une technologie de capteurs révolutionnaire avec une application mobile de pointe qui permet aux smartphones de reconnaître l’odeur corporelle humaine et d’analyser ensuite votre “statut de transpiration”. Comment ça marche ? Une fois que vous avez activé l’application et placé votre smartphone sous vos aisselles, NOSE passe à l’action et commence à vous sentir. La cover de smartphone au design unique contient le hardware qui confère le sens olfactif à votre smartphone et connecte celui-ci à l’appli sur votre appareil via Bluetooth. Un algorithme d’apprentissage repère et évalue l’information ainsi recueillie. L’utilisateur reçoit ensuite un message lui indiquant si son odeur corporelle est bonne… ou pourrait être améliorée !

 

Scoop Belge

La Creative Connectivity Agency belge Happiness a imaginé et développe le concept NOSE avec NIVEA MEN. Geoffrey Hantson, Chief Creative Officer chez Happiness, explique pourquoi : "Avoir un smartphone qui "sent" la transpiration comme une personne le ferait est une première mondiale. Le développement de NOSE montre comment nous pourrons bientôt intégrer la technologie dans notre routine de soins quotidiens pour connecter le public avec les marques de manière créative".

Martin Wulle, Corporate Vice President Global Business Unit Digital & e-commerce NIVEA : "Contrairement aux femmes, des études menées par NIVEA démontrent que les hommes veulent des produits qui soient faciles à utiliser et offrent des résultats immédiats. En ajoutant des solutions numériques à nos produits de soins, comme nous l’avons fait avec NOSE, nous pouvons prendre une longueur d’avance dans notre approche globale et répondre à cette demande de manière innovante pour notre gamme NIVEA MEN".

L'intégration de la technologie des capteurs dans les appareils mobiles est une nouvelle tendance basée sur les besoins d’information et la recherche d’une fonctionnalité et d’une utilité accrues pour les accessoires et autres dispositifs électroniques de la part du monde entrepreneurial comme du consommateur. En tant que spécialiste de terrain, SPEC Sensors a participé activement au développement de NIVEA NOSE. Brian Kinkade, VP New Applications Development chez SPEC Sensors, explique pourquoi il s’agit d’un projet ambitieux pour la percée de l’internet des objets : "La solution pour smartphone NOSE démontre que notre technologie de capteurs de gaz révolutionnaire peut avoir un impact sur la vie de chacun en associant une faible consommation et une détection de gaz performante dans des applications destinées à des appareils d’utilisation courante".

 

La version béta de NOSE sera testée cette année aux quatre coins du monde. Lors de la phase suivante, l’appli sera lancée dans l’AppStore et GooglePlay. La date de lancement de la version destinée aux consommateurs reste encore à déterminer. Entre-temps, ceux-ci peuvent se rendre sur niveamennose.com et s’inscrire pour rester informés. Cliquez ici pour voir la vidéo

                                                               #NIVEAMENNOSE

 

 

 

[1] Ana V. Oliviera-Pinto, Raquel M. Santos, Roberto Lent and others: Sexual dimorphism in the human olfactory bulb: females have more neurons and glial cells than males,PLOS ONE, November 2014. DOI:10.1371/journal.pone.0111733

[2] http://www.bbc.com/news/health-11492897 - men better than women in sweating during exercise

NIVEA MEN NOSE - enabling smartphones to smell human sweat!